jeudi 17 août 2017

"Art is comic" au MIMA: où sont les femmes?




C'est en avril dernier, après les attaques terroristes à Bruxelles, qu'est née l'idée de cette exposition: une réponse humoristique à la haine. Le concept est merveilleux et bien exécuté, avec des artistes dont le travail met en lumière les travers de la société qui contribuent à alimenter la violence et les tourne habilement en ridicule, tout en conservant un côté généralement esthétique et accessible à tous (chose assez rare dans l'art contemporain pour être soulignée).





Oh, une mosaïque! 









J'ai pris beaucoup de plaisir à visiter "Art is comic" (dont vous trouverez un excellent compte-rendu ici). Pourtant, j'en suis sortie avec un goût amer dans la bouche. Parce que sur les sept artistes exposés - huit, si l'on prend en compte le fait que l'un d'eux est en réalité un duo de créateurs -, il ne se trouve pas une seule femme. Pas même une Schtroumpfette de service. Alors que, sans être spécialiste de la question, je doute fort qu'il n'y ait pas eu une seule artiste dont le travail correspondait au thème de l'exposition et était d'une qualité suffisante. Je comprends d'autant moins cette sélection 100% masculine que le commissaire d'exposition est une commissaire, qu'on aurait pu supposer plus encline que ses collègues hommes à faire avancer la représentativité culturelle de son sexe. 

Et qu'on ne me parle pas d'anomalie statistique: sauf sujet considéré comme typiquement féminin ou exposition spécifiquement dédiée à des artistes femmes, une immense majorité du temps, ce sont des artistes hommes qui sont mis en avant. Du coup, je vais continuer à ricaner quand on me dira que le féminisme est un combat dépassé en Occident. Nous représentons 51% de l'humanité, et jamais on ne le devinerait à voir la composition des gouvernements, le sommet de la hiérarchie des grandes entreprises, le programme du bac de français ou le contenu des musées. 

jusqu'au 31 décembre 2017
MIMA
Quai du Hainaut 39-41
1080 Bruxelles
Fermé le lundi et le mardi
Tarif plein 9,50€
Métro Comte de Flandre, lignes 1 et 5

mardi 15 août 2017

Trois intentions pour la rentrée




Oui, je sais, on est à peine le 15 août. Mais déjà, on sent un début de reprise d'activité. Les soldes sont terminés et les collections automne-hiver ont fait leur apparition dans les magasins; mes éditrices et mes interlocuteurs pour les deux blogs rentrent peu à peu de vacances; quant à la météo, à Bruxelles, elle a viré à l'automne depuis belle lurette. Surtout, j'ai passé un séjour affreux chez ma mère, au point que j'ai renoncé à en raconter les trois derniers jours ici, et quitté Toulouse dans un état moral assez pitoyable. Du coup, j'ai besoin de me fixer des objectifs pour avancer au lieu de pleurnicher sur des choses qu'il n'est pas en mon pouvoir de changer. Voici donc mes trois intentions principales pour la rentrée.

dimanche 13 août 2017

Ronde de poches de la rentrée




Pour ce mini-swap, je vous propose d'envoyer à quelqu'un un livre que vous avez particulièrement aimé, et recevoir de quelqu'un d'autre un livre que lui-même a particulièrement aimé. Du coup, le choix des ouvrages ne tiendra pas compte des goûts du destinataire. En effet, je me suis aperçue lors des rondes de poches précédentes qu'en indiquant des thèmes spécifiques, une proportion significative de participants recevaient des livres qu'ils avaient déjà lus, et je me suis dit que ce serait plus sympa que chacun sorte de sa zone de confort littéraire et, avec un peu de chance, fasse une vraie découverte.

samedi 12 août 2017

Please welcome: Moody & Cookie!




Durant notre séjour à Oslo, nous avons décidé que nous voulions que les voyages prennent une part de plus en plus grande dans notre vie. Notre objectif principal est désormais de trouver des moyens d'en faire davantage, et de les mettre en valeur le mieux possible. Dans cette optique, nous avons créé un nouveau compte Instagram: @moodyandcookie. Nous avons commencé par y republier des photos de nos vacances norvégiennes qui avaient déjà été vues sur le compte de Chouchou, mais à partir de maintenant, nous ne l'alimenterons qu'avec des images inédites. Afin de toucher un public plus large, tous les textes seront en anglais et mélangeront infos touristiques et point de vue personnel. J'espère vous y retrouver nombreux!

vendredi 11 août 2017

[TOULOUSE] Toulousescape: Le mystère de la dame rouge




Pour cette seconde salle de la semaine, réputée très difficile selon les avis des joueurs passés avant nous, Chouchou et moi avions fait appel à notre copain Kettch que nous n'avions pas réussi à voir depuis longtemps et qui se trouvait justement en vacances à Toulouse en même temps que nous. Il n'avait encore jamais eu l'occasion de tester un escape game; c'était donc une bonne occasion!

Lily Black a été assassinée dans des circonstances étranges - puis, l'un après l'autre, tous les membres de sa famille proche. Chaque fois, une mystérieuse dame habillée tout de rouge a été aperçue sur les lieux. Alors que nous enquêtons sur cette série de crimes, nous sommes enlevés, et c'est donc les yeux bandés, guidés par notre maître de jeu Sandrine, que nous pénétrons dans la salle de jeu...