mercredi 21 février 2018

lundi 19 février 2018

La semaine en bref #7





Lundi:
★ Je passe la journée en transe à cause de "The seven deaths of Evelyn Hardcastle", me dépêchant de finir mon quota de pages pour retourner lire sous mon plaid au crochet jusqu'à pas d'heure, ce qui ne m'était pas arrivé depuis longtemps.

Mardi:
★ Attaquer un bouquin de plus de mille pages alors que je me suis fixé comme objectif de lire un livre par jour en 2018, c'est sans doute un peu suicidaire, mais le dernier Paul Auster me fait trop envie. 
★ On profite de l'offre Orange "La 2ème place gratuite un mardi soir" pour aller voir "The shape of water". C'est très beau et très bien joué, mais il manque la quasi-totalité du background développée dans le bouquin (que j'ai traduit), et l'un des personnages principaux disparaît presque complètement. Du coup, je suis un peu frustrée. 

dimanche 18 février 2018

Si j'étais un homme




Si j'étais un homme, je me ficherais que les toilettes des trains, des bars et des restos soient propres ou pas puisque je n'aurais pas besoin des abdos de Schwarzenegger et du sens de l'équilibre d'une acrobate chinoise pour faire pipi en position de squat sans toucher la cuvette.

Si j'étais un homme, j'aurais perdu ma virginité en deux minutes chrono vaguement honteuses au lieu de batailler avec un hymen en titane pendant des mois.

Si j'étais un homme, j'aurais eu la pression d'arriver à bander et à maintenir mon érection assez longtemps à chaque rapport sexuel, mais jamais l'ennui de devoir feindre l'orgasme pour en finir avant que le caoutchouc du préservatif ne commence à fondre.

Si j'étais un homme, moi aussi, j'aurais pu me contenter de demander "Et tu comptes faire quoi?" au lieu de devoir subir une IVG la veille de Noël. Et la peur de retomber enceinte malgré la contraception n'aurait pas hanté toute la suite de ma vie sexuelle. Par contre, je me serais peut-être demandé si je n'avais pas un enfant quelque part à l'insu de mon plein gré. 

Les conversations absurdes #26


Nous venons d'avoir une longue conversation sur la privatisation prochaine du rail français et belge. Sans surprise, je suis contre. 
MOI (un peu énervée): De toute façon, les transports en commun, c'est comme l'éducation et les soins médicaux: tout le monde en a besoin, donc, ça doit rester un service public. 
CHOUCHOU (le nez dans ses raviolis): Alors pourquoi le fromage, c'est pas un service public?

jeudi 15 février 2018

[BRUXELLES] Une masterclass cocktails à l'hôtel Le Châtelain





J'avais tellement aimé le brunch au champagne de l'hôtel Le Châtelain, la qualité de l'accueil et les cocktails que j'étais retournée prendre au bar avec une amie quelques jours plus tard, que je n'ai pas hésité une seconde lorsqu'on m'a proposé de tester leur nouvelle masterclass cocktails. Un mardi soir, en compagnie d'une douzaine d'autres journalistes, blogueurs et instagrameurs, j'ai donc découvert leur salle à manger transformée en vaste atelier, avec des stations de travail pour deux personnes extrêmement bien équipées: alcools basiques, instruments parfois bizarres aux yeux d'une néophyte, corbeille de fruits frais, grand seau à glaçons... 

mercredi 14 février 2018

Les conversations absurdes #25


MOI: C'est dingue le nombre d'infos aléatoires que je collectionne avec mon boulot, et qui ne me serviront jamais à rien. Aujourd'hui, par exemple, j'ai découvert ce qu'était une sphère de Dyson. 
CHOUCHOU (fonçant sur Google pour se renseigner): Ah, ben si, ça peut être très utile en cas d'apocalyse zombie. 
MOI (ironique): Je doute qu'avoir monté 427 meubles Ikea dans ma vie me qualifie pour bâtir une infrastructure géante autour du soleil. 
CHOUCHOU (pas troublé le moins du monde): Il ne faut pas se sous-estimer. Tu te rappelles en cours de biologie, quand on apprenait la saponification?
MOI (résignée): Laisse-moi deviner. Tu veux qu'on mette les zombies en fuite avec notre excès de propreté?